Quelqu'un a publié un avis officiel prévenant de la fermeture de la voie cyclable de la 2e avenue

C'est bien.

Un groupe qui souhaite garder l'anonymat a affiché un panneau officiel «Avis de proposition d'utilisation de la rue» à l'extrémité nord de la voie cyclable de la 2e avenue près de Denny Way, informant le public que «la ville de Seattle a décidé de retirer cette partie de la piste cyclable protégée de la deuxième avenue pour faire de la place pour plus de voitures. »

Cela permettra à davantage de personnes de se rendre aux événements dans la nouvelle Seattle Center Arena au détriment de la sécurité des piétons et des personnes à vélo.

Si vous avez des commentaires sur ce changement, veuillez contacter les parties suivantes:

Maire Jenny Durkan – Twitter: @mayorjenny
ou par e-mail: jenny.durkan@seattle.gov

Rob Johnson, Oak View Group – Twitter: @heyrobbyj
Courriel: rjohnson@oakviewgroup.com

Membre du conseil Andrew Lewis – Twitter: @lewisforseattle
Courriel: Andrew.Lewis@seattle.gov

Membre du conseil Lorena Gonzalez – Twitter: @cmlgonzalez
Courriel: Lorena.Gonzalez@seattle.gov

Membre du conseil Teresa Mosqueda – Twitter: @teresacmosqueda
Courriel: Teresa.Mosqueda@seattle.gov

Et, malheureusement, le signe est vrai. Comme indiqué précédemment, les plans de transport actuels qui font partie de la refonte de l'aréna fermeraient cette section de la piste cyclable, acheminant les gens à vélo sur le trottoir juste au sud de Denny Way.

Le signe est étonnant car il fait deux points importants en même temps. D'une part, bien sûr, cela avertit les gens que la ville veut supprimer une section de l'une des voies cyclables les mieux protégées de notre ville. Mais cela met également en évidence le double standard concernant la quantité d'avis public et de débat public nécessaires pour ajouter une piste cyclable par rapport au peu de débat public sur la suppression d'une voie.

Je veux dire, comparez cela aux années d'organisation nécessaires pour ajouter des voies cyclables au projet Eastlake RapidRide J. Même après des années de réunions d'emballage pour que les pistes cyclables soient incluses dans les plans, les gens doivent encore se montrer pour soutenir les pistes cyclables dans diverses journées portes ouvertes et hôtels de ville. Pendant ce temps, pratiquement personne n'était au courant des plans de la ville pour supprimer cette bande de voies cyclables jusqu'à ce que Ryan Packer de The Urbanist en fasse rapport fin octobre.

En plus de cela, le maire Jenny Durkan et l'actuel membre du conseil Alex Pedersen ont cité un prétendu manque de processus public comme raison de supprimer les voies cyclables prévues, conçues et contractées sur la 35e avenue NE. Et bien qu'il y ait définitivement eu un processus public pour le 35e, la décision de supprimer cette section de la piste cyclable de la 2nd Ave n'a jamais été un élément important du processus public de l'aréna. Il mérite donc d'être revu.

La justification de la suppression de la piste cyclable est que les garages de stationnement prévus seront en mesure de vider leurs voitures plus rapidement s'ils ont deux voies sur 2nd Ave plutôt que la voie actuelle à Denny Way. Mais pourquoi les gens à vélo et à pied devraient-ils être mis en danger au pire et incommodés au mieux juste pour que de nouveaux garages de stationnement puissent se vider plus rapidement pendant environ une heure après des événements majeurs? Ce n'est pas un bon métier pour la ville et cela ne nous aide pas à atteindre nos objectifs de transport, Vision Zero ou climatiques. Les personnes qui se garent dans les garages peuvent simplement attendre leur tour pour partir. C’est vraiment pas trop demander. Qui se rend à un événement majeur et espère pouvoir sortir rapidement du parking?

Il pourrait même améliorer le resserrement du trafic après l'événement dans les rues avoisinantes en mesurant les voitures plus progressivement plutôt que de surcharger le réseau routier d'un seul coup.

Alors oui, faites ce que le panneau indique, bien que j'ajouterais Alex.Pedersen@seattle.gov à votre liste puisqu'il est président du comité des transports.

Et bon travail, fabricants de panneaux anonymes!